CARGO BIKE



  • Bien mignon ce cargo.
    C'est sûr que si tu dois poser un frigo à l'horizontale ça pose problème. Maintenant l'avantage est d'avoir un cadre "fermé", donc théoriquement un peu plus rigide et léger à matériau égal (mais ici c'est de l'acier, et le Bullit de l'alu).

    @Lobos: sympas ces mini cargos, mais y'aurait pas moyen d'avoir un truc qui n'est pas sur la fourche (fixe) en utilisant des support sur la douille + se reprendre sur les plots du tube diagonal ? Ou un truc du genre, si c'est assez solide. Parce que là ça demande une douille XXL, donc modif obligatoire du cadre. Sinon ce serait à faire sur une base de "mixie" ou équivalent.



  • Allez, trève de procrastination, j'ai enfin déchargé les photos de la construction du cargo de mon pote.
    L'idée était un minicargo sur base de VTC.
    Comme on est des branques, on prend pas de marbre, et on reporte les angles à l'arrache
    text alternatif
    Comme on reste des branques et qu'on utilise du matos de merde, on nique notre scie cloche sur le premier perçage, donc on se coltine le second à la perceuse à colonne.
    text alternatif
    Des p'tits trous, toujours des p'tits trous
    text alternatif
    Après, on lime pour obtenir l'angle reporté de la direction (si t'as pas compris c'est normal, c'est pas clair)
    text alternatif
    Ca va mieux en situation
    text alternatif
    Encore quelques coups de scie et de lime et hop
    text alternatif
    Ca commence à ressembler à quelque chose, on peu braser. A l'arrache toujours, on est des jeanfoutre ou pas?
    text alternatif
    Et paf, ca fait des chocapiks
    text alternatif
    Et parceque mon pote voulait essayer le TIG, il s'est fait plaisir
    text alternatif
    text alternatif
    Bon par contre, comme je suis un blaireau, je retrouve pas la photo du vélo monté, mais t'as une vague idée de ce que ca peut donner...
    A venir sans doute l'intégration d'un phare dans la poutre centrale.
    A priori ca roule bien, ca semble hyper nerveux (peut-être penser à ouvrir un poil l'angle de direction), bref, on sait comment faire, et comme mon pote est pointilleux il a refait la poutre avec de la section plus fine, donc j'ai déjà de côté de quoi en refaire un si j'trouve un cadre à ma taille...



  • @yeahrider

    text alternatif

    Je me pose quand même une question quand je vois cette photo: Le tube horizontal a l'air bien à l'horizontal justement. En mettant les roues, plus petite devant que derrière, ça doit vachement plonger nan?

    Sinon je trouve le résultat plutôt cool. Ça donne envie de le faire juste pour le fun!



  • Arrête de dire des baliveeernes, c'est du travail de pro :D ! Relever les angles, faire des trous à la perceuse, souder au TIG... C'est super clean tout ça ! Le résultat est fort sympatoche.
    Moi j'ai fait les ajustements à l'oeil et les trous à la meuleuse (les vrais savent) !

    @Primal: l'axe de la roue avant est un peu plus bas que la roue AR, mais il ne sera pas slopping effectivement ^^.



  • @PrimalFlo Tinquiète, ca plonge pas, c'est même parfaitement horizontal, je pense que la photo donne un effet d'optique. Par contre le report exact de l'angle de direction le rend hyper réactif, peut-être qu'il faudrait calculer en sorte qu'il soit plus "stable". Mais bon, c'est pas si pire non plus hein.
    @Celika ouais on est pas mécontents du résultat. On s'est appliqués malgré le matos pérave de l'atelier où on a taffé (la perceuse à colonne, un truc à 15 balles de chez lidl, une scie cloche qui rend l'âme au premier trou, des limes en mousse...), et pour le tig ca aide d'avoir un copain métallier.



  • Les vieux outils, y'a que ça de vrai. Tu fais quelques foires à tout le dimanche matin, tu vas dégotter des vieilles limes à 50cts bien meilleures que des limes à 15€ de chez bricomachin. Idem pour les clés, scies, étau...
    Les scies cloche (trépans ?) faudrait que j'arrive à en trouver un petit set, pour faire les gueules de loup c'est quand même plus propre et rapide que la meuleuse + lime (sauf à avoir un super coup de main). Mais après c'est ma perceuse qui va pas suivre.

    Le côté réactif du vélo pourrait aussi venir des roues de 20"(en plus de la direction un peu plus verticale qu'avant).



  • Ouais, la direction c'est bien possible que la roue de 20' soit pour quelque chose... La direction n'est pas plus verticale, on a juste rallongé la douille, mais effectivement a roue plus petite pour angle identique, on gagne en réactivité. A l'arrière il a remis du 700, comme à l'origine. Faudrait que j'arrive à faire une photo correcte du rendu final quand même.



  • Hey ! Le Bullitt a 10 ans aujourd'hui !!
    (Enfin Larry vs Harry quoi)



  • Happy birthday !!
    Le bullitt c'est juste la version moderne du Long John, vélo Dannois il me semble.
    Et en 10ans, le Bullitt a quand même sacrément bien évolué dnas la technique (plusieurs améliorations sur le cadre pour en améliorer la robustesse) et s'est surtout imposé dans les villes de France.
    Pas mécontent d'avoir le miens depuis 5ans !



  • Oui, c'est ça (danois ou néerlandais je sais plus…).
    Les créateurs ne s'en cachent d'ailleurs pas.
    J'avais lu je sais plus où un article/interview où ils racontaient la création du machin.



  • Pour ne pas avoir à modifier mon vélo pour en faire un mini cargo comme ça :

    text alternatif

    je me pose la question de faire un genre de tube de direction sur serait comme ça :

    text alternatif

    avec la partie 80 qui rentre dans le JDD d'un vélo normal, et la partir 15 qui sert a recevoir la cuvette de direction.

    Quelqu'un a déjà fait ça?



  • Y'a de l'idée ! Je pense qu'un petit renfort se prenant sur les plots de shifters ne serait pas un luxe.

    Ta pièce doit pouvoir se faire en soudant (aux extrémités et avec des "rivets soudés") une douille de direction récupérée sur un vélo à un tube qui aurait un diamètre très légèrement inférieur à celui d'une cuvette (à voir si c'est jouable de rentrer 8-10cm en force dans la douille de direction).
    Ou directement par usinage.



  • Moui... Il te faudra tout de même la fourche et le plateau qui va bien. En particulier tu auras besoin d'une petite fourche avec un très... long pivot.
    C'est pas plus simple de partir directement là-dessus? (quitte à la faire en home-made)
    https://crustbikes.com/products/clydesdale-fork/



  • @pol75018 ils sont en rupture de stock et en traînant sur d'autres forums, pas sur qu'ils en refassent...



  • Un pivot ça peut se rallonger (faut bien le faire par contre, insert, bonnes soudures et cie; surtout pour un porteur).



  • @Pomor Ah? j'ignorais. Mais l'idée me paraît tout de même un peu meilleure:

    • Si tu es prêt à usiner un tube de direction et à rallonger le pivot d'une fourche, c'est sans doute pas plus compliqué de répliquer la fourche clydesdale
    • D'un point de vue mécanique, tu as un jdd normal avec la fourche clydesdale, au lieu d'un jdd et demie (si j'ai bien compris: deux coupelles inférieures de JDD) avec le truc de @leotrouvtou. Donc possiblement moins de jeu.


  • Un article pour les adeptes du cargo DIY : https://actuvelo.fr/2018/02/07/on-construire-soi-meme-velo-cargo/
    Poke @Celika et @yeahrider au hasard… ;)



  • Pas mal comme idée, en gros c'est un atelier de framebuilding participatif. Comment je rêverais d'avoir ça sur Rouen !!! J'avais vaguement évoqué le sujet auprès de Guidoline (qui avait fait des ateliers soudure, plus orientés "déco"), mais ça demande pas mal d'investissement humain et matériel, sans oublier les questions de législation et de sécurité (si le vélo DIY qui a été fait là bas lâche, qui est responsable ?).

    Le top serait de conjuguer ce genre d'ateliers avec des contrats aidés (pour des anciens soudeurs, ajusteurs,...), récupérer un max de vélos à la benne, et pouvoir sortir des cargos solides à 400€ (et des mini-cargos à 200-250€). Écologique, économique, et ça donnerait de bons vélos bien costauds (bien que probablement lourds). En plus, avec du matos et des compétences, un jig, un cargo ça peut se monter en 2 jours (tube-mitter, soudure MIG/TIG, scie à rubans).
    Le gros problème serait je pense là aussi la législation, vendre du vélo custom sans passer par une homologation ça passe moyen.



  • Effectivement, sur l'ancienne version de veloartisanal le sujet avait été abordé. Il me semble que le créateur de Technicycle avait alerté sur les normes européennes super exigeantes ( fournir 3 ou 4 cadres pour des tests de résistances à un organisme de certification c'est chaud pour un artisan surtout s'il ne fait que du sur-mesure...) et qui risquaient de signer la mort des artisans-cadreurs.
    Après si tu fais un cadre de cargo surdimensionné avec une limite de poids en charge raisonnable tu risque pas gr and chose (surtout avec des pros de la soudure).



  • Ou alors ce serait jouable en partant d'une série identique de vélos (genre Topbike revends à bas prix un lot de 2-300 cadres de VTT, l'atelier fait 200 cargos strictement identiques, et en envoie 4 à la destruction pour homologuer le reste), mais même pour le processus de fabrication je pense que les normes pourraient gêner... Et on n'est plus sur des quantités d'atelier associatif.

    Les cadreurs ont peut-être une sorte de dérogation ?

    Un truc bien tank ça réduit effectivement les risques de casse, mais il n'empêche que c'est de l'artisanal, pour peu que certaines soudures ne soient pas au top, et que le client décide de charger le truc à mort... Ou même, si une défaillance technique survient (liée à une pièce "industrielle") et crée un accident, il y a fort à parier que l'expert mettra son nez là dedans, et verra qu'il n'y a pas de certificat...

    Je m'étais renseigné là dessus lors de la construction de mon cargo, et pour parler poliment, c'est un merdier sans nom... Autant pour un engin à moteur c'est pas compliqué faut une homologation, assurance,... Autant pour un vélo, c'est hyper flou. Si tu suis bêtement le texte, à partir du moment où t'as 2 freins et les équipements légaux de sécurité (sonnette, catadioptres,...), c'est un vélo, et basta. Mais je doute qu'en pratique ce soit si simple, surtout en cas d'accident (responsable ou non).
    Et je te raconte pas pour ce qui est de vendre une de ses constructions... Ça se fait (pour les vélos couchés, tandems, entre-autres) mais légalement le vendeur peut en prendre plein la tête en cas de pépin...

    Bon, faut dire aussi qu'en théorie un vélo du commerce dont on change une pièce importante (roues, freins,...) perd son homologation, mais dans la pratique je doute que ça soit pris en compte.



  • Perso j'me lancerais pas dans la production associative de cargos. Suffit que tu tombe sur un pinailleur qui fait d'la merde avec son cargo (comme dit célika, une charge trop importante et baste) et tu peux dire adieu a ton atelier. C'est déjà un peu vrai dans le cas des vélos "normaux", mais dans le cas d'un cargo dont t'as modifié la structure, laisse béton.
    Par contre, maintenant qu'on a vu comment s'y prendre, en faire pour (entendre "avec", on n'est pas prestataires) des potes n'est pas exclu.


  • intense

    Si production associative il doit y avoir, je serais tenté de dire que le "client" doit fabriquer lui-même le cargo avec l'assistance de l'association et comme ça il en assume toute la responsabilité. En gros comme ces sortes d'ateliers de décourverte de framebuilding où on t'explique comment faire, te fais une démo mais où tu fabriques toi même le cadre avec lequel tu va sortir.

    D'ailleurs je ne connais pas la législation française à ce sujet mais faut pas avoir un diplôme vendeur ou technicien du cycle pour avoir le droit de vendre ou faire de la mécanique sur des vélos contre rénumération (qu'on soit une entreprise ou une association n'y change rien j'imagine) ?



  • Même si le client fait le vélo en grande partie par lui même, je ne suis pas sûr que ça décharge l'accompagnateur de sa responsabilité (comme dans les stages où tu montes ton cadre). Et au final ça me semble coton, s'il faut souder ça ne s'apprend pas en 5 min et les conséquences peuvent être graves. A moins de passer par une construction sans soudures (ça se fait). Ça reste une idée intéressante.
    Par rapport à ta dernière phrase, ça classerait une bonne partie des ateliers associatifs revendant des vélos retapés comme hors la loi. Mais par la même occasion le poissonnier de chez Lecarefoursino à qui on demande de pré-monter les vélos avant la vente n'est pas non plus technicien cycle (et ça se voit...).

    En revanche ce serait le genre de trucs que l'état pourrait aider à financer, s'il veut vraiment désengorger les centres villes et limiter la pollution.
    Ça reprendrait un peu l'idée de la voiture du peuple (mais sans les idéologies annexes, merci), un cargo non-assisté qui reviendrait à <6-700€ avec les aides (en acier, équipement basique mais solide), et une version assistée dans les 1000€. Et là il offrirait une alternative abordable et viable à une petite voiture en ville.

    Avec bien sûr des parkings aménagés et protégés pour limiter le risque de vol (je ne sais plus où j'avais lu ça, mais c'est un des plus gros blocages pour les gens qui voudraient intégrer le vélo au quotidien).


  • intense

    @celika a dit dans CARGO BIKE :

    Par rapport à ta dernière phrase, ça classerait une bonne partie des ateliers associatifs revendant des vélos retapés comme hors la loi. Mais par la même occasion le poissonnier de chez Lecarefoursino à qui on demande de pré-monter les vélos avant la vente n'est pas non plus technicien cycle (et ça se voit...).

    C'est pas parce que ça existe qu'ils ne sont pas hors-la-loi. Je pose juste la question de façon innocente moi, je n'en sais rien mais j'avais cru avoir lu ça. C'est un peu comme les vélos de courses qui sortent des vélocistes sans catadioptres, sonnettes ou lumières, le vélociste sachant pertinemment que le vélo sera utilisé sur route ouverte. Comme souvent quand quelque chose est fait de façon contraire à la loi ça ne devient publique ou un problème que le jour où quelqu'un se tue et que sa famille décide d'intenter un procès contre toi.



  • Ce n'était pas une critique, juste une suggestion. Je pense que les ateliers doivent quand même avoir une forme d'autorisation, ou au moins des couvertures en cas de pépin, et pour le reste ça doit être "toléré". Comme tu le dis, les 99% des routeux qui roulent le dimanche sont techniquement en infraction (pas de catadioptre, sonnette,...), mais ces équipements sont sensés être fournis d'origine (sinon là il me semble que ça peut se retourner contre le bouclard qui lui a vendu). Idem pour les VTT, etc...

    Enfin bon c'est du détail, à moins de tomber sur un chieur incroyablement pinailleur y'a peu de chances d'avoir des ennuis avec ça. A moins de faire nawak avec (rouler en pleine nuit sans les catadioptres par exemple). Ou effectivement le jour où un gros pépin arrive et que l'état décide de renforcer la loi et les contrôles là dessus...



  • a tout hasard, y'a un mec sur Lille qui vend son bullitt, c'est la version longue.
    Il avait tourné sur LBC il y a quelques temps, fait a partir de 2 bullitt afin d'alonger la plateforme.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.