Solidarité motard/vélo ?



  • Yop

    Selon vous existe-t-il une quelconque solidarité entre les motards et les vélos ?

    Au début je pensais, naïvement, qu'en tant qu'utilisateurs de 2 roues, usagers de la route fragiles et opprimés par l'automobile, amateurs de sensations,.... Il y aurait une sorte de complicité, au moins un respect mutuel.
    Mais après avoir eu pas mal de "crasses" de la part de motards (rétrogradage juste à côté (un gros BANG !), te frôler à fond de balle en doublant, coller,....), aucun merci quand tu te serres à droite pour les laisser doubler,... J'ai revu ma copie.
    En fait, j'ai l'impression qu'ils respectent plus les bagnoles, et tout comme ces derniers considèrent les cyclistes comme des guignols en moule-burne juste bons à faire ch*er en ralentissant le trafic.... J'ai bon ?
    Un avis de motard ?



  • En général, dans pleins de sujets variés, c’est délicat de faire des généralités.



  • La solidarité entre motards est en train de devenir un mythe (de moins en moins de motards s’arrêtent).
    Donc la solidarité moto/vélo j’y crois pas.
    Par contre le respect oui (et beaucoup font du vtt et quelques-uns de la route).
    Mais tu n’échapperas pas à tous les poireaux (Caisseux en 125, café racer/supersportives qui ne roulent qu’en ville) qui d’ailleurs ne comprendront jamais qu’on tient une bien meilleure moyenne en ville qu’eux...



  • C’est des connards.



  • Tant que tu n'es pas cycliste, tu ne peux pas respecter un cycliste dans la majorité des cas, car la réalité de l'environnement dans lequel il évolue t'es inconnue et surtout tu t'en bats la race et il casse les couilles.
    Perso Jai surtout des problèmes avec les scooters. Les motards ont une attitude un peu moins debile en jungle urbaine et respecte plus les pistes cyclables.

    Et étant, du moins ayant été motard vu que ma brèle est en rade depuis longtemps, mon plus gros problème sont les motard arrivant en face en doublant le trafic a fond et te mettant par conséquence bien en danger.
    J'en ai Dailleurs pas mal discuté avec mes potes dont c'était une des habitudes, histoire au moins qu'ils arrêtent ça, parce que ça fait bien flipper.



  • @Celika le sujet pente savonneuse par excellence , je me rallie au mix des avis de @Numéro-19 et de @banana , il y a autant de comportements bons et mauvais qu'il y a d'individus !
    je roule beaucoup en scooter depuis plus de 20 ans et je ne me prétends pas motard , il suffit de rouler dans Paris pour se rendre compte que certains piétons les yeux noyés dans leur smartphone traversent n'importe comment , les spécialistes du casque musical sur les oreilles idem , les je traverse et je t'emmerde , les coursiers en caisse et en camionnette qui t'enculent les voies de vélos , les pizzaiolos en 50 cc qui te niquent tout tout le temps , les scooters pareil et les caisseux qui ragent de pas avancer donc te facilitent rien ...etc etc etc

    le souci est le manque de respect général et de considération de l'autre au sens large



  • C'est vrai que le sujet est quelque peu glissant ^^", et qu'on ne peut pas généraliser (y'a des cons partout hein), je voulais juste avoir quelques avis là dessus, pour voir si je suis le seul à avoir cette impression ou si c'est partagé. Et visiblement je suis pas le seul...

    J'ai utilisé le terme "motard" car je pensais surtout aux "vraies" motos (pas les motocrottes au bruit de moustique enragé, ou les scooter MBK kités), celles qui vont en général le plus vite et font le plus de bruit, mais il est vrai que ça pourrait inclure tous les 2 roues motorisés.
    Apparemment pas mal de "bons" motards (y'a les bons et les mauvais motards) s'en tartinent les noix de frôler un vélo (vu qu'il est un usager de la route inférieur, et que de toutes façons le vélo n'a pas d'avenir maintenant qu'on a inventé le moteur). Maintenant je vais pas cracher dans la soupe non plus, en conditions normales ils doublent généralement "normalement".



  • Le piéton qui traversent n'importe comment c'est énervant, mais c'est plus de la négligence que du manque de respect. Le scooter qui fait n'importe quoi, qui te double sur une piste cyclable de 1m de large, slalom plein gaz en te coupant la route, il sait ce qu'il fait et c'est un gros imbécile



  • à chaque fois que je croise un motard ou pour remercier un automobiliste qui me laisse passer lorsque je roule à vélo, je déclipse et tends ma jambe pour dire bonjour ou en remerciement lol ^^
    #toussolidaires



  • Mis à part les olibrius de la Fédération Française des Motards très Connards, on croise quand même aussi des motards sympas. Mais c'est vrai qu'on a tendance à se souvenir des premiers, qui ne font pas chier QUE les cyclistes. En fait ils font chier tout le monde. Y'a qu'a voir leur concept de "manifestation".
    Le dernier que j'ai croisé squattait tranquillement le sas vélo, et a commencé à m'insulter quand je me suis mis devant sa roue.



  • @blackchamane mon signe de remerciement attendri par la politesse d'un autre usager de la route qui me laisse passer se fait la main droite sur le coeur avec une petite courbette gênée.
    ou si je dois me faire pardonner par quelqu'un derrière moi, c'est moins explicite mais de ma main écarquillée je tartine mon malaise dans le vide en haussant les épaules dans l'espoir d'euphémiser mon arrogance



  • comme le dit @wapdawap si tu es dans plusieurs catégories tu seras plus respectueux (on peut que l'espèrer) , en caisse je sais que sur un deux roues les changements bruts de direction ça pardonne pas , je mets mes clignos et je checke dans mes rétros par exemple , et comme d'autres je traverse parfois hors des passages ou si j'ai le rouge je suis jamais torse bombé en mode je suis les lignes toi tu t'arrêtes !!



  • Le truc qu'il faut se dire c'est qu'avant d'être un motard on reste un homme, avec les inconvénients.

    Je suis motard depuis presque 20 ans, j'ai taffé 6 ans en concession, et on voit de tout... des gentils, des connards, des smicards passionnés, des millionaires qui en ont rien a foutre, des beaufs, des poêtes, des captain obvious, des sportifs aguerris, des alcoolos, bref un éventail représentatif de la population en rêgle générale. Les pires étant de loin certains spécimens vouant un culte a la FFMC, clamant a qui veut l'entendre leur vision de l'esprit motard. C'est comme les hells sauf qu'ils sont chiants a l'apéro, a défaut d'être violents.

    En vrai être motard veut dire qu'on roule a moto, point. Être passionné de moto c'est différent, être passionné de la culture du deux roues c'est encore autre chose.

    Quand un mec remplit les 3 conditions, il y a fort a parier qu'il sera solidaire avec n'importe quel usager de la route en difficulté qui croisera son chemin; encore que s'il est dans un mauvais jour il te crachera peut être dessus.

    On reste des hommes, avec ou sans casque.



  • @dub en lisant ton message je me suis demandé pourquoi il n'y avait pas de FFCC, et je suis tombé sur un article dont l'unique commentaire m'a bien plu :-)

    0_1526278169687_FFCC.png



  • T'facon, c'est comme les vélos, c'est des cons !



  • C'est pas faux...



  • Intéressant comme topic.
    Je suis passé depuis un mois environ sur moto, pas forcément pas nécessité mais par envie de tester suite à la réussite du permis moto. Pour ce qui est du bruit en rétrogradant, parfois c'est juste la meule qui est comme ça, moi ça arrive qu'elle fasse un peu de bruit mais c'est clairement pas pour emmerder les cyclistes, et pour remercier quand un vélo se serre j'essaye de le faire mais parfois dans le trafic, tu préfère garder ton pied droit sur le frein tout comme ta main droite pour le frein avant donc par nécessité ça arrive que ça passe à la trappe. Après je suis pas des plus objectifs car je viens du vélo, donc je fais méga gaffe aux usagers en vélo étant donné que je sais ce que c'est. Genre ça m'arrive de faire la morale à un autre motard débile qui remonte à fond une piste ou voie cyclable haha.
    Mais bon comme dis plus haut il y a des bons et des mauvais comportements partout !
    Faut juste essayer de respecter tout le monde et de partager la route amha



  • @rcbrm a dit :

    La solidarité entre motards est en train de devenir un mythe (de moins en moins de motards s’arrêtent).

    Comme celle entre cyclistes dans les régions urbaines trop denses. Les grandes villes favorisent les comportements égoïstes; Mais tu vas dans des endroits moins peuplés, tu es moins noyé dans la masse, les comportements avenants sont bien plus normaux et les différents usagers de la route co-habitent bien mieux. En tout cas, c'est une différence que je ressens à chaque fois que je roule ailleurs qu'à Paris.



  • Le problème c'est que s'arrêter ça casse la moyenne :p



  • @spraynasal tu me plais de plus en plus tu sais ;)



  • toutafé. crevaison l'autre jour au niveau de longchamp, j'avais pas ma pompe, j'ai pensé "pas de problème, un cycliste va s'arrêter pour m'offrir son aide spontannée". Effectivement, bcp de cyclistes sont passés et semblaient intéressés seulement de loin par ma galère. Je suis rentré à pieds.
    les cyclistes c'est des fdp :)



  • Depuis le temps que j'le dis!



  • Quand est-ce qu'on parle du bruit ?



  • Le bruit de la roue libre, c'est insupportable. La chaine qui couine c'est insoutenable. Quant à la pollution visuelle de la peau de chamois qui mousse sous la pluie parce que son proprio l'a pas bien rincé après lavage, ça me toujours penser à un enragé du cul. Et si en plus il met un champignon en polystyrène sur le crâne... on tient notre vainqueur.

    Nan vraiment les cyclistes c'est une sous-caste



  • Boarf, vélo, moto, tout ça ça a 2 roues hein ! #Trollilol

    https://tmblr.co/Z4f0Vl2X-Qcj8

    NB : tellement de WTF dans cette seule –courte– vidéo (warning : violence motorisée) .



  • Mais WTF, il a pas aimé se faire doubler le 4x4 ???



  • Je pense qu'il pense que c'est la personne qu'il vient de percuter. Le mec non content de percuter un cycliste à pied engagé sur un passage piéton se lâche sur la personne qu'il suppose avoir percuté pour avoir potentiellement rayé sa voiture...



  • C'est normal en Russiiiiiiiieeeeee !

    @zutiste : je pense que si tu ne les appelle pas, peu de cyclistes vont s'arrêter. Ils vont penser que tu fais une pause, que tu règles ton dérailleur,...

    @Nehorknereburu : et on en parle des émissions de Co2 liées à la respiration intense du cycliste ? Non, vraiment, ces cons là devraient acheter un SUV électrique ! La planète leur dira merci.



  • Etant motard et cycliste, on voit de tout. Les gugusses en TMAX en bas de chez moi en roue arrière sont des dangers comme les cyclistes qui roulent en peloton alors que c'est interdit…
    La solidarité motarde existe mais en province plutôt, à Paris, y'a rien, car tu as trop de monde. Et donc trop de 2 roues. En tout cas, la solidarité motarde / cycliste je n'y crois pas. ET d'ailleurs, en RP, dans les coins où on peut faire de la bécane/ du vélo (vallée de Chevreuse par ex) c'est insupportable : les motards se croient au Mans et les cyclistes au TDF… résultat : quand tu es en bécane tu gueules sur les cyclistes en peloton, en mettant des coups de gaz, et en cycliste, tu gueules sur ces motos à la con qui roulent à 180... bref… pas simple. Surtout quand on parle du partage de la route en France.



  • @jp94 a dit dans Solidarité motard/vélo ? :
    Les gugusses en TMAX en bas de chez moi en roue arrière sont des dangers comme les cyclistes qui roulent en peloton alors que c'est interdit…

    Afin de modérer ce point, souvent malconnu à la fois des cyclistes mais surtout de tous les autres usagers de la route.

    Voici ce que dit le code de la route :

    #1
    Rouler à deux de front est autorisé, mais le passage en simple file s’impose :
    - à la tombée de la nuit ou par manque de visibilité,
    - lorsqu’un véhicule voulant dépasser annonce son approche.

    Par ce dernier point on entends donner un petit coup de klaxon préventif, et pas envoyer comme un gros con toute sa hargne sur le dit commodo ou pressoir ou a défaut, faire rugir stupidement sa moto bécane bridée à 100 petits poneys français chicanés quand on est bien dans les règles.
    A vélo, quand on roule on a le vent qui siffle dans nos tympans quand on ne discute pas, et le son du roulage, pneumatiques, pignonerie et résonance du cadre en permanence dans les oreilles, et non, on entend pas forcément quand un véhicule arrive derrière soit.

    #2
    On entends par groupe un ensemble de moins de 20 cyclistes pour permettre à un véhicule de doubler et de se rabattre en sécurité.

    Jusque là ça fait tout de même un bon petit peloton. Et pour avoir expérimenté bien plus d'une fois, à plus, c'est dangereux.

    Donc, tant qu'un usager automobiliste, motard, ou autre véhicule autorisé sur la dite voie publique ne signale pas sa présence avec raisonnement de quelque manière que se soit, il n'a donc pas à râler.



  • @wapdawap Merci pour ton rappel légal qui nous montre bien qu'il est juste possible de rouler à 2 de front tant qu'aucun véhicule ne veut dépasser. Perso j'ai déjà vu un paquet de mecs rouler à 4 de front prenant l'espace d'une voiture…

    Par ailleurs, le klaxon n'est normalement utilisé QUE pour signaler un danger. Or, souvent le p'tit coup de klaxon, soit le cycliste en a strictement rien à foutre, soit tu te fais engueuler quand tu doubles… idem pour les lieux où une piste cyclable est aménagée, tu as toujours un échappé du TDF qui fait le malin sur la route alors que sa place est sur la piste cyclable…

    Je suis cycliste, depuis bien plus longtemps que je suis automobiliste ou même motard, et globalement, il faut être honnête, les comportements des cyclistes sont très souvent fautifs (je passe volontairement outre les très célèbres grillages de feu, priorité ou autre stop…)



  • @jp94 a dit dans Solidarité motard/vélo ? :

    La solidarité motarde existe mais en province plutôt

    Non non...

    @wapdawap a dit dans Solidarité motard/vélo ? :

    sa moto bécane bridée à 100 petits poneys français chicanés quand on est bien dans les règles.

    La réglementation a changé depuis 2016...



  • @jp94 a dit dans Solidarité motard/vélo ? :
    … idem pour les lieux où une piste cyclable est aménagée, tu as toujours un échappé du TDF qui fait le malin sur la route alors que sa place est sur la piste cyclable…

    Une piste cyclable n'est obligatoire qu'à partir du moment ou ce panneau, le Bb22a ci-dessous est présent à l'entrée de la piste cyclable.

    text alternatif

    Une voie est interdite au cycliste si celui là, le B9a, est placé à l'entré de la voie réservé aux automobiles et cycles à moteur.

    text alternatif

    La présence du premier seul sans celle de celui d'interdiction, fait donc que l'ensemble de l'espace, piste cyclable et voie routière est utilisable par un cycliste car aucune interdiction d'usage de la voie routière classique n'y est présent.

    Une piste cyclable n'est pas un espace obligatoire pour les cyclistes, ces derniers pouvant jouir de l'usage total de la voirie urbaine hors restriction ci-dessus présentée.
    Une piste cyclable est cependant un espace qui lui est uniquement réservé et duquel sont bannis tout autre moyen de transport quel qu'il soit.

    @Shaun70s effectivement. Mon brelon est en rade depuis trop longtemps, j'avais zappé le passage au full.



  • @wapdawap bien entendu pour les panneaux d'obligation et d'interdiction, mais même dans ce cas, de nombreux cyclistes souhaitent rester sur la route...



  • @jp94 et je suis le premier.

    Pourquoi?
    Piste dédiées dégueulasses, truffées de potelets, d'arrêts impromptus, de trajectoire dangereuses, de piétons, aux revêtements douteux, de largeur non réglementaire, occupées par des scooters, motards, véhicules de livraisons, véhicules particulier stationnés, coupée par les travaux, bloquées par les poubelles, etc, etc. SI je sorts et traverse Nantes, je vais trouver encore quinze bonnes raisons.

    Le problème de trajet du cycliste en ville comparé aux autres mode de déplacement depuis 1900 est très bien expliqué par un graphique que @cov avait mis dans son mémoire sur l'usage du vélo pour un usage urbain.
    Si il peut le reposer ici ce serait cool.

    Hors ville, les pistes servent juste à sécuriser les usagers qui ont peur d'aller sur la route, car "les voitures c'est dangereux".
    Une voiture n'étant pas dangereuse, son conducteur et ses comportements eux si.
    Quoi qu'il en soit hors ville, l'ensemble des points évoqués sont également présents et donc facteur à ce qu'une grande majorité de catégories de cyclistes ne les utilise pas.



  • Y a qu'à Paris par contre que les gens passent outre les panneaux d'interdiction aux vélos :p



  • Pascal avait déjà la réponse à nos petites guéguerres entre usagers du goudron de nos villes: "Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre."

    Sinon les motards, quand tu en vois certain, tu te dis que comme tous les motorisés, ils ont dû revendre leur cerveau pour pouvoir s'offrir leurs centimètres cube. ;-p





  • Perso, depuis mon changement de taff (toujours sur Paris) où j'emprunte un chemin sans PC, avec une assez grosse voie, je me retrouve à pester encore plus contre les 2RMs que contre les voitures. Déjà rien que pour les SAS à vélo constamment squatté, pour le fait de se faire doubler par la gauche, par la droite sans aucun respect des distances ( globalement moins que les voitures). Et si je tente un autre chemin, je sais que je vais tous les retrouver sur la PC car c'est embouteillé, ça me gave encore plus.
    Ceci dis je reconnais que c'est davantage des scooters que des motos (mais faut aussi reconnaître que les scoots sont plus nombreux, je me suis pas encore amusé à faire de proportions).
    Donc clairement non, à Paris l'ambiance est plutôt est à la guerre de tous contre tous. Je remarque bien plus de solidarité piétons/cyclistes que cyclistes/véhicules motorisés.



  • pour le coup, on fait assez vite la différence entre les bécanes dont les conducteurs ont eu le permis et tous les autres 2 roues dont les conducteurs ne l'ont pas (50 cc-125cc- et les pires de tous, les MP3...). Livreurs et autres coursiers sont particulièrement dangereux. Et même ceux à vélo ! j'ai failli me faire percuter sur un passage piéton pas plus tard qu'hier par un livreur avec un vélo à plateforme situé à l'avant du vélo. Réponse du coursier "c'était trop tard pour freiner".... Et pourtant je ne suis pas le piéton poule qui attend de traverser au moment où quelqu'un arrive. Mais malheureusement, auto, moto, cycliste (n'oublions pas les bus qui forcent à peu près dès qu'ils le peuvent vu qu'ils sont prioritaires) dès que l'humain entre en ligne de compte c'est vite le bordel. Perso j'ai adopté la solution d'utiliser plus les transports, ou quand je prends le vélo / la moto, de partir très tôt au taf pour éviter les dangers (pas tous).



  • @jp94 aaaaaaaaaaah les MP3... :-)



  • La pire des races si je puis dire



  • @numéro-19 a dit dans Solidarité motard/vélo ? :

    En général, *****, c’est délicat de faire des généralités.

    J'adore ce commentaire!



  • super reportage sur envoyé spécial ce soir qui nous montre que vélo / motos / scooters / BUS / camion sont tous des abrutis finis :)

    Stat révélatrice sur le "sacro-saint cycliste sûr de lui" = 1 accident sur 2 le cycliste est en tort... et comme chacun sait, le tort-tue :)


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.